samedi 30 janvier 2010

La chambre d'hôtel...

"Il n'aime rien tant qu'habiter l'hôtel, et, si sa famille ne l'avait pas ruiné, il y logerait à l'année. La chambre d'hôtel, avec son strict dépouillement - un lit, une table, une chaise, une armoire, une salle de bains -, est l'endroit où l'homme comprend qu'il est vain de s'encombrer, que les objets, les vêtements, les livres, alourdissent inutilement, que sur cette terre le bagage d'un esprit libre doit tenir dans une valise, et que, ce peu étant encore trop, un jour vient où il faut jeter la valise à la mer. La chambre d'hôtel est à l'aventurier ce que la cellule est au moine : un lieu pour vivre et pour mourir, entre des murs dont la reposante nudité préfigure celle, ultime, qui sera la nôtre lorsque nous comparaîtrons devant le souverain juge."

Gabriel Matzneff, Ivre du vin perdu

Aucun commentaire: