vendredi 5 février 2010

Berenice Abbott - James Joyce

Quel style magnifique ! Il m'apparaît comme un être d'une extrême sensibilité, un caractère teinté d'amertume, légèrement inquiet et fort désabusé. Il est splendide mais son visage reflète une infinie tristesse !

Aucun commentaire: