lundi 8 février 2010

La qualité d'un homme...

"Le passage des saisons qui scande tout l'univers des haïkus nous apprend à être humbles, et ce pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'il nous rappelle que nous, humains, ne sommes pas les maîtres de l'univers, mais de simples phénomènes naturels au milieu des autres. Les cycles des saisons, les jours de pluie ou de soleil, les nuits qui passent, les étoiles qui s'allument dans le ciel, nous n'y pouvons rien. Ainsi notre présence au monde doit-elle être remise à sa juste place. Et le respect profond pour cette nature signe la qualité d'un homme :

"Peu de gens en ce monde
remarquent les fleurs du châtaignier
au-dessus de l'auvent"

Bashô (le haïku seulement)

L'art du haïku

Aucun commentaire: