dimanche 28 février 2010

Les vivants et les morts

"Des larmes généreuses montèrent aux yeux de Gabriel. Lui-même n'avait jamais éprouvé un tel sentiment pour aucune femme mais il savait que ce devait être de l'amour. Les larmes emplirent ses yeux avec plus d'abondance et dans la pénombre il crut voir la silhouette d'un jeune homme debout sous un arbre, dégouttant de pluie. Il y avait d'autres silhouettes à côté. Son âme s'était approchée de cette région où séjournent les vastes légions des morts. Il sentait leur existence capricieuse et tremblotante, sans pouvoir l'appréhender. Sa propre identité s'effaçait dans un monde gris et impalpable : le monde matériel que ces morts avaient édifié et habité se dissolvait et s'éteignait.

Quelques coups légers frappés sur le carreau le firent se tourner vers la fenêtre. Il avait recommencé à neiger. Il suivit d'un regard ensommeillé les flocons, argentés et sombres, qui tombaient en oblique dans la lumière du réverbère. Il était temps pour lui de commencer son voyage vers l'ouest. Oui, les journaux avaient raison : la neige recouvrait toute l'Irlande. Elle tombait partout sur la sombre plaine du centre, sur les collines sans arbres, tombait doucement sur le marécage d'Allen et, plus loin vers l'ouest, doucement tombait dans les vagues sombres et rebelles du Shannon. Et elle tombait partout dans le cimetière solitaire sur la colline où Michael Furey était enterré. Elle s'entassait sur les croix et les pierres tombales penchées, sur les pointes de la petite grille, sur les épines stériles. Son âme s'évanouissait lentement tandis qu'il entendait la neige qui tombait insensiblement à travers l'univers et insensiblement tombait, comme la descente de leur fin dernière, sur tous les vivants et les morts."

(James Joyce, Gens de Dublin)

Ouf !!!! C'est très beau !

2 commentaires:

paumier a dit…

Quel beau texte.
J'avoue à ma grande honte que je n'avais jamais lu une ligne de James Joyce... :(
C'est fait grâce à vous et je ne m'arrêterai pas là !

Dirlandaise a dit…

Oui, c'est un très grand écrivain. Il est un peu hermétique cependant mais son écriture est géniale enfin à mon avis...

Contente de vous avoir donné le goût de le lire. ;-)