dimanche 4 juillet 2010

La vérité des uns et des autres...

"L'humanité proclame que Dieu est Un mais se scinde en une multitude de religions. Un milliard d'hommes croient à la vérité d'une foi, un autre milliard à celle d'une autre foi, et ainsi de suite. Et toujours en vertu de cette loi, la vérité chrétienne est catholique, orthodoxe ou protestante, la vérité musulmane sunnite, chiite, etc. Sans parler des branches qui donnent lieu à des sectes. Chaque vérité a obligatoirement son prophète qui l'a reçue directement du Seigneur, ses saints, ses philosophes, ses miracles, ses icônes et ses fanatiques. Pour que leur vérité soit unique, ses adeptes doivent faire campagne contre les vérités des autres. Et je ne parle que des "croyants". Les "incroyants" sont tout aussi nombreux ! Petites et grandes puissances, détentrices ou non de l'arme nucléaire, Occident, Orient... Les uns sont des "réprouvés", les autres des empires, les troisièmes, du menu fretin. Tout État qui se respecte se doit d'entrer dans un bloc militaire ou d'en organiser un. Comme les incroyants doivent bien croire en quelque chose, les enseignements, les théories, les doctrines leur donnent l'occasion de se scinder en mouvements et en partis tandis que les fondateurs desdits partis et théories sont investis des rôles de saints et de prophètes. Où que l'on tourne le regard, les hommes doivent se scinder en riches et pauvres, travailleurs et employés, instruits et illettrés, opprimés et oppresseurs, détenus et gardiens, révolutionnaires et réactionnaires, et ce jusqu'à l'infini."

(Soultan Iachourkaev, Survivre en Tchétchénie)

Aucun commentaire: