vendredi 16 juillet 2010

Le digne successeur de son père !

Jules Falardeau est né à Montréal en 1985, fils du cinéaste Pierre Falardeau et de la documentariste Manon Leriche. Après avoir fait des études en musique et en sciences humaines, Jules Falardeau réalise son premier court-métrage en 2004 : le film, « Noble Art », parle d’un jeune boxeur de 8 ans et apparaît dans la programmation du Festival International du Documentaire de Montréal cette année-là. Il réalise ensuite en 2005 un second court-métrage, « Nous Vaincrons », un faux-documentaire sur des hillbillies de la campagne québécoise. En 2005, il va tourner un documentaire au Mexique dans un petit village côtier appelé Zipolité. En 2006, il commence à travailler sur le film « Reggie Chartrand : Patriote Québécois », qui paraît en 2010. Ce documentaire de 45 minutes sur l’ancien boxeur et militant se veut, pour le réalisateur, un retour aux sources du cinéma militant, puisque tourné et réalisé en marge du système traditionnel et qu’il est diffusé gratuitement sur le web. Depuis 2007, il travaille avec OpenMic Musique pour lequel il a réalisé plusieurs travaux audio-visuels dont des vidéoclips, des vidéos promotionnelles ainsi que le travail de caméra et de montage pour la compétition verbale improvisée mensuelle 11 Chek. Après avoir commencé des études en cinéma à l’Université de Montréal en 2008, il réalise un court documentaire universitaire intitulé « 11 Chek ».

(Source : Wikipédia)

Aucun commentaire: