jeudi 30 septembre 2010

Le faune Barberini

Le faune Barberini est une statue grecque antique de l'époque hellénistique représentant un satyre endormi. Elle est actuellement conservée à la Glyptothèque de Munich.

La statue représente un satyre, mais il faut faire preuve d'attention pour ne pas y voir un simple jeune homme : ses oreilles pointues, sa queue à peine visible au bas du dos, sa couronne de lierre et sa nébride (peau de panthère) ne sont pas apparents au premier abord.

Il est vautré sur des rochers, ce qui laisse supposer qu'il s'est endormi au milieu des bois, probablement sous l'effet du vin. Les jambes écartées, la tête renversée en arrière et le bras droit replié derrière la tête pour servir d'oreiller, il se présente dans une position peu habituelle et complexe à exécuter pour le sculpteur d'autant qu'à l'origine, il semble que la jambe droite (restauration moderne) ait été pendante et non repliée. La pause rappelle celle des satyres ivres en ronde-bosse ornant le cratère de Derveni, datant selon les commentateurs de 350 ou 330-320 av. J.-C. Son corps est celui d'un athlète à la musculature puissante : il n'a rien de commun avec la grâce féminine du Satyre au repos de Praxitèle. Le visage est très expressif, la bouche est entrouverte, les cheveux en bataille, les traits marqués. Il semble représenter un sommeil difficile, sans doute du fait de l'alcool.

Aucun commentaire: