samedi 12 mars 2011

Ahmad Shah Massoud

Y a des hommes qui tombent sous les bombes tout en rêvant d'un monde où le jour se lève...

LE VERRE BRISÉ

Il fait nuit, nos regards ont les yeux de ceux qui attendent...
Dans la nuit, les étoiles scintillent ça et là...
Trempé des larmes de peine et de souffrances
Mon lit se trouve comme posé sur des flammes...
Arrosé du courage un rien devient perle
S'il atteint le courant de ma volonté.
A l'image d'un jardin à l'approche du printemps.

écrit par un jeune poète afghan

Aucun commentaire: