vendredi 15 juin 2012

"La déploration du Christ" d'Andrea Mantegna

1 commentaire:

georges a dit…

déploration du Christ ...ou méditation sur nous mêmes,
ce raccourci suggère la limitation de notre pensée devant la déception qu'a dû être la mort sur le gibet de celui qui avait produit tant de prodiges.
Trois jours de ténèbres ,de larmes dépitées ,de révolte désabusée devant ce cadavre rabougri ,qui pourtant plus que le duc de Guise se montrera pour l'éternité bien plus grand mort que vivant.. bien plus vivant que mort.il ne manque dans cette oeuvre terrible que le profil perdu d'
une femme,Marie ou Madeleine pour nous rassurer sur
l'indestructibilité du temple, ce corps ressuscité du Christ que nous ne connaitrons
que demain avec la religion définitive de l'esprit.